Par la perception de nos émotions, nous construisons des sentiments, nous le définissons. C’est quand ils sont précis qu’ils nous permettent d’appréhender un événement ou une situation comme acquis, et qu’ils vont servir de fondation à nos actes futurs. (Comme par exemple le sentiment de danger et le reflexe d’appeler les secours). Nos émotions sont donc un terrain d’expérience. Et par l’expérience nous pouvons forger notre compréhension du monde, faire des choix et donc orienter notre évolution.

Ma peinture est un support pour éprouver, décrire et partager certains états. Je tente de donner corps, d’étoffer, de faire transpirer, d’émaner et de révéler des émotions, des sentiments, des souvenirs afin d’interroger, toucher, éclairer des consciences enfouies, faire rêver et ainsi favoriser une mécanique d’écoute profonde de soi.